Accueil » Monde » Politique Monétaire Africaine: Des activistes du continent plaident pour une souveraineté

Politique Monétaire Africaine: Des activistes du continent plaident pour une souveraineté

Politique Monétaire Africaine: Des activistes du continent plaident pour une souveraineté

Depuis la visite officielle du président Macky Sall en France du 18 au 22 décembre 2016, le débat sur le maintien ou non du franc CFA utilisée dans 14 pays d’Afrique et aux Comores, fait rage. Et la lutte continue.

Réunis autour d’un comité de lutte, l’Urgences Panafricanistes (Urpanaf) n’a pas renoncé à mettre la pression sur leurs gouvernements pour obtenir l’abandon du Franc CFA.

Le front anti-Franc CFA cherche à fédérer les acteurs de la société civile africaine, la diaspora et les afro-descendants sur la souveraineté monétaire, financière, économique, politique et militaire du continent.

Cette plateforme inclusive, qui n’est ni un mouvement social traditionnel, ni un parti, ni une ONG, vise à favoriser la recherche et l’élaboration d’alternatives crédibles au Franc des Colonies Françaises d’Afrique.
Selon le cofondateur de l’Urpanaf, Kémy Séba «soixante-onze ans après, la France continue de maintenir les Etats de la Zone FCFA dans les liens de la servitude monétaire et un plan d’action pour dire STOP au Franc CFA sera présenté aux autorités africaines avant d’être transféré aux représentations européennes», déclare t-il sur son mur facebook.

Basé à Dakar, Kemi Seba confie «L’exigence d’abandon du FRANC CFA en tant que monnaie usitée par nos peuples est une déclaration de guerre aux yeux de l’impérialisme Français» et se dit être prêt à faire face à la machine occidentale.
Le célèbre reggeaman ivoirien, Alpha Blondy, dans une vidéo postée sur le net soutient les activistes contre la monnaie.

Pour sa part, l’ambassadeur de la France au Sénégal se veut clair «la France ne va pas se désengager du FCFA». Une déclaration faite, selon “Sud Quotidien”, en marge d’une visite à Kolda. Christophe Bigot pense que cette monnaie est «gage de stabilité pour la zone franc» qui regroupe 14 pays. Il pense que le F CFA est un instrument avec plusieurs avantages pour la stabilité, facilitant les échanges et garantissant les investissements. Le franc Cfa est le nom de deux monnaies communes à plusieurs pays d’Afrique constituant en partie les zones d’Afrique centrale (Cemac) et d’Afrique de l’Ouest (Uemoa). Ces ensembles, formés d’États et de territoires, sont issus de l’évolution et des transformations de l’ancien empire colonial français.

Après l’accession à l’indépendance, la plupart des nouveaux États sont restés dans un ensemble monétaire homogène structuré par un système de change commun. Leurs devises sont des contrevaleurs à parité fixe avec l’euro, dont la valeur est garantie par le Trésor public français, dans le cadre du traité de Maastricht.

Cette monnaie a été mise en place en 1945 sous le franc des colonies françaises d’Afrique, abrégé en Fcfa.

Ababacar Sadikh Ndoye

Comments

comments

Laisser un commentaire

*

© 2016 Powered By Echos2Rues

Retour en haut de la page
replica tasche replica uhren rolex replica louis vuitton handtaschen replica borse replique montre replica IWC uhren replique sac a main replique sac chanel replique montre replica bolsos реплики сумки replica gucci handtassen